ULYSSEUS PARTNERS’ SHORT COURSES – APPLY  NOW!

Le réseau NEEMA prend forme à Séville : Ulysseus réunit les membres du consortium, les universités africaines et d’autres universités européennes pour développer un nouveau projet

Members of the Neema project
L'objectif de ce projet est de construire des modèles alimentaires équitables, sains et verts dans l'enseignement supérieur en Afrique de l'Ouest et en Europe.

Certains membres de l’Alliance Ulysseus travailleront les 23 et 24 juin à Séville pour formaliser un nouveau réseau et consortium : NEEMA. L’objectif de cette réunion est d’identifier les partenaires et les institutions qui contribuent ou pourraient contribuer à renforcer les institutions d’enseignement supérieur d’Afrique de l’Ouest sur les capacités de résilience alimentaire et nutritionnelle (FNR) pour mieux s’adapter aux défis posés par la stratégie européenne du Green Deal et son impact sur la région.

Le nom NEEMA a été choisi parce qu’il signifie « nourriture » en Fula, une langue sénégambienne parlée par plus de 40 millions de personnes. Il s’agit d’un ensemble de différents dialectes qui s’étend sur une vingtaine de pays d’Afrique occidentale et centrale, dont le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Sénégal.

Membres du réseau

L’Université de Séville (Espagne), l’Université Côte d’Azur (France), MCI | The Entrepreneurial School (Autriche) et l’Université des sciences appliquées Haaga-Helia (Finlande) sont les quatre membres de l’alliance qui travaillent à la rencontre d’une autre université européenne – l’Université des sciences appliquées Hochschule Kehl (Allemagne) – et de huit universités africaines : Université Amadou Mahtar Mbow (Sénégal) ; Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal) ; Université de Tahoua, (Niger) ; Université Abdou Moumouni de Niamey (Niger) ; Université Nazi Boni (Burkina Faso) ; Université Ouaga II Thomas Sankara (Burkina Faso) ; Institut Polytechnique Rural de Formation et de Recherche Appliquée (Mali) ; et l’Université de Sciences Juridiques et Politiques de Bamako (Mali).

L’ambassadeur d’Espagne en mission spéciale pour le plan Afrique du ministère des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération, Alberto Virella Gomes, et Médiatrice Kiburente, responsable de la nutrition à l’UNICEF, participent également à la réunion.

Le réseau se réunit à Séville, en Espagne, pour approfondir les connaissances et les capacités actuelles sur le sujet, analyser la situation actuelle en Afrique de l’Ouest, définir les contributions possibles de chaque partenaire au projet et renforcer les liens.

Presentation of Ulysseus and Neema

Ordre du jour de la réunion NEEMA

La réunion NEEMA est organisée avec deux agendas différents : le premier jour était une journée portes-ouvertes avec des conférences sur la situation actuelle de la résilience alimentaire et nutritionnelle en Afrique et le développement de la nutrition et de l’agriculture en Afrique. A la fin de la journée, les membres du nouveau réseau ont travaillé sur une table ronde sur la façon dont l’Union européenne et l’Afrique de l’Ouest peuvent créer des synergies et une coopération avec les acteurs de l’alimentation et de la nutrition.

D’autre part, la journée de demain sera consacrée à la préparation d’un projet NEEMA en vue d’une demande de financement. La conception d’initiatives pilotes d’innovation dans les programmes de résilience alimentaire et nutritionnelle adoptant la stratégie européenne de la ferme à la table pour répondre aux besoins de la région de l’Afrique de l’Ouest sera l’un des principaux sujets abordés.

Les objectifs de la réunion comprennent les domaines de collaboration entre les universités participantes, ainsi que les domaines de collaboration entre les partenaires participants et d’autres institutions, telles que les clusters et plateformes technologiques européens en matière d’alimentation et de nutrition et les organisations internationales.

À propos d’Ulysseus

Ulysseus est une université européenne, l’une des 41 alliances transnationales sélectionnées par la Commission européenne pour devenir les universités du futur. Coordonnée par l’Université de Séville et cinq autres universités européennes (l’Université de Gênes, en Italie, Université Côte d’Azur, en France, l’Université technique de Košice, en Slovaquie, MCI | The Entrepreunarial School®, en Autriche, et l’Université des sciences appliquées de Haaga-Helia, en Finlande). Le projet permettra aux étudiants, aux chercheurs et aux diplômés de se déplacer librement entre les six universités, d’effectuer des stages en entreprise et de lancer des projets de recherche à fort impact.